Le 10 septembre 2019

Aux Etats-Unis, notamment dans les grandes entreprises de l’économie numérique, des collaborateurs s’opposent à certains contrats parce qu’ils en contestent la finalité (surveillance des individus, lutte contre l’immigration clandestine). Et si la tendance s’amplifiait ?

La Voix des Collaborateurs s’exprime de plus en plus librement, en interne, mais aussi à l’extérieur de l’entreprise.

Si vous avez des ados ou des jeunes actifs dans votre entourage, probablement avez-vous entendu parler de Glassdoor, le TripAdvisor des entreprises qui collecte les avis des salariés et stagiaires. Les candidats consultent de plus en plus souvent cette source pour s’informer sur l’intérêt des jobs proposés et le traitement des collaborateurs par les entreprises.

Mais la prise de parole va désormais bien au-delà des problématiques RH pour questionner l’activité même de l’entreprise, ses clients et ses produits. Les collaborateurs ne veulent pas travailler pour n’importe quoi et pour n’importe qui. Révolution incroyable (pour ma génération de baby-boomer en tout cas…) !

On est en effet bien au-delà de la quête de sens. Insupportable diront certains, tant mieux diront d’autres (dont je suis). En tout cas, phénomène majeur qui va certainement avoir un impact sur la stratégie des entreprises. Les questions sont nombreuses : quel impact, dans quelles entreprises, avec quelle intensité, dans quel délai… ?

Mais il est clair que l’époque est révolue dans laquelle on pouvait exiger une totale confidentialité pour couvrir des agissements coupables.

Ce que La Voix du Client peut vous proposer :

  • Une étude« Voix des Collaborateurs » pour mesurer et comprendre l’image que vos collaborateurs ont de l’entreprise, de ses clients, de ses activités
  • Des ateliers d’activation pour proposer des axes d’amélioration concrets

N’hésitez pas à nous contacter : http://www.lavoixduclient.fr/fr/contact/

En savoir plus et contacter la voix du client, éditeur de ce magazine